VOIX SECRÈTES - 2013


Texte - Joe Penhall

Mise en scène - Adrien Popineau

Scénographie - Fanny Laplane

Lumière - Marilyn Etienne-Bon


Avec - Valentine Galey, James Champel, René Hernandez, Éric Pucheu, Hugo Seksig


Production - Le 6000, La Compagnie du Levain


    La scénographie suivra le parti pris de mise en scène qui propose de placer toute l’histoire comme des pensées-divagations de Tom dans lesquelles viennent se mélanger souvenirs et rêves. Seule la première et la dernière scène existent dans la réalité du moment présent. Scènes qui, on suppose, se passent dans un hôpital psychiatrique et qui nous mettent face à la fatalité de l’existence de Tom mais de tous les autres aussi : Ici la fuite et la liberté existent dans la pensée.

    La scénographie part donc de ce présupposé, que tout se passe dans cet univers clos et hostile de l’HP dont on s’échappe par la pensée, mélange de rêve et de souvenir. L’espace sera traité comme un lieu unique : un espace clos dont rien ne peut sortir. Dans lequelle viendront se superposer les espaces-souvenirs de Tom. C’est une imagerie étrange qui vient se confronter à cet univers froid et aseptisé. Cet univers qui vient se mêler à l’espace de départ (de la réalité) a quelque chose d’étrange, Lynchien pour créer un décalage. Ces apparitions très précises et stylisées seront soutenues et travaillées avec la lumière.